trois fois plus facile à apprendre ! 

Le clavier symétrique

Le clavier symétrique est un clavier de piano sur lequel, contrairement au piano classique, les touches basses (les touches blanches) et les touches intercalaires (les touches noires) alternent régulièrement, comme ici :

Clavier-symétrique

C’est une disposition des touches qui supprime l’asymétrie constitutive du clavier habituel, et qui pour cette raison, simplifie drastiquement l’apprentissage des gammes et des accords. C’est tout simplement une approche révolutionnaire du piano et de tous les instruments à clavier : clavier numérique, synthétiseur, orgue électronique, vibraphone, xylophone, marimba, accordéon, mélodica etc. On estime que ce clavier divise par trois le temps d’apprentissage normal des gammes et des accords !

            Comme les distances entre les touches sont très proches de celles d’un piano classique, ce clavier peut s’apprendre avec les mêmes doigtés. Un autre avantage est qu’il raccourcit l’octave d’une touche, ce qui permet à la main de jouer plus facilement les octaves, les neuvièmes et les dixièmes.

            Le clavier symétrique n’est pas un gadget électronique de plus ni même un nouvel instrument futuriste. Son fonctionnement n’est pas suspendu à un artifice technique mais résulte naturellement de sa structure même. En rendant l’instrument trois fois plus facile, cette innovation s’avère un puissant élément de démocratisation de la musique.

Clavier-symétrique-inversé

A vrai dire, l’alternance de touches noires et blanches est très monotone du point de vue de l’orientation visuelle. La solution à ce problème a été trouvée depuis longtemps et adoptée depuis par de nombreux inventeurs: elle consiste à laisser en blanc toutes les touches qui correspondent aux notes de la gamme et en noir toutes celles qui correspondant aux dièses et aux bémols, ce qui donne le plan de clavier ci-dessus.

 

Le musicien Massimo Montagna joue une de ses compositions sur un clavier symétrique, accompagné d’une flûte traversière.

On obtient alors une irrégularité de couleur à l’intérieur d’une régularité des touches qui permet de s’orienter correctement sans affecter la symétrie fondamentale de la structure.

bandeau

Une meilleure solution encore consiste à affecter aux touches noires de la rangée basse une troisième couleur, par exemple un jaune solaire ou, à la facture, une touche de bois vernis.

 

Pierre Therrien interprète Crepuscule with Nellie de Thelonious Monk.

            le-nouveau-clavier.fr est un site ressource d’information pour la diffusion et l’expansion du concept de clavier symétrique. Il veut inviter le grand public, les musicologues et les professeurs à découvrir cet instrument. Et il veut inciter les fabricants et les artisans à en fabriquer en masse.

Inventé à Prague en 1654 par le mathématicien et savant jésuite Juan Caramuel (ci-contre), il n’a toujours pas été adopté malgré son évidente simplicité. Pour connaitre toute l’histoire inachevée de ce nouveau clavier révolutionnaire, consulter mon article.

Mots-matières : nouveau clavier, piano chromatique, instrument isomorphique, innovation, instrument de musique, clavier numérique, orgue, Juan Caramuel y Lobkowitz, accordéon, Paul von Jankó
Keywords : new keyboard, symmetrical keyboard, bilinear chromatic keyboard, isomorphic music instrument, digital piano, organ, innovation, invention, Juan Caramuel y Lobkowitz, accordions, Jankó keyboard
Stichwörter : Symmetrische Klavier, Chromatische Klavier, Neue Klaviertastatur, Digitale Klaviatur, Neuerung, Erfindung, Klavierbau, Orgel, Orgelbau, Instrument, Musikinstrument, Tasteninstrument, Akkordeon,
Parole chiave : pianoforte cromatico, tasteria simmetrica, nuova tasteria, innovazione, stromento de musica, accordeone, organo, construttore di strumenti musicali,